La petite explication du jour

Lors d’une récente conversation, l’utilisation de filtres a été évoquée.

J’ai été assez surpris de la méconnaissance de ces accessoires par de nombreux jeunes photographes. Aussi, j’aimerais en rappeler l’utilité (de quelques uns) :

– le filtre UV : protection de vos objectifs. Vous le montez pour l’oublier ensuite. Il fera obstacle à toutes tâches de doigts, poussières, etc … et même pourra être une protection « mécanique » contre certains coups.

– Le filtre polarisant : permettra de « doper » vos couleurs sous certaines lumières naturelles et il éliminera les reflets sur toutes surfaces non métalliques. (Le photographe « dose » son effet qui peut immédiatement voir dans le viseur

– Les filtres gris neutres (complets) : permettent de diminuer la quantité de lumière venant impressionner le capteur. Existent en plusieurs densités.

– Les filtres filtres gris neutres dégradés : permettent de rééquilibrer des zones de l’image présentant un trop grand écart de luminosité.

– … selon vos souhaits.

Rappelez-vous juste que des filtres d’effet sont rapidement délaissés par les photographes, car ils produisent toujours le même genre d’images.

Bonnes photos

Publicités

La petite explication du jour

Parlons un peu d’un accessoire utile …

Je regardais la lumière de ce matin : particulièrement belle et propice à l’acte photo.

Un peu plus loin, je vois l’abreuvoir des oiseaux installée par mon épouse et constate qu’il est gelé.

Pas très confortable comme situation : piloter un appareil photo avec les doigts gelés n’a rien d’agréable.

Savez-vous qu’il existe des gants spécialement conçus pour la pratique de la photo ? Un accessoire à adopter impérativement pour qui aime la photo d’extérieur en cette saison.

Vous en trouverez chez tous les bons vendeurs. Cela dit, comme d’habitude, j’en ai vu chez Photogalerie à Nivelles.

Bonnes photos

La petite explication du jour

Je viens de découvrir un article parlât de photographie en vitesse lente. Chacun sait que ce type de technique engendre de photos typées et souvent très esthétique.

L’auteur caressait plusieurs genres de photos :

– les photos de bord de mer, sur lesquelles le mouvement de l’eau crée un « nuage » , apportant du romantisme à l’image

– Les photos de chute d’eau

– Les photos urbaines, ou les personnages sont devenus des fantômes

– Les ciels nuageux, devenus de véritables autoroutes de mouvements.

– …

Chacun trouvera inspiration en fonction de ses sujets préférés.

Bonnes photos

La petite explication du jour

Une mauvaise grippe m’a tenu au lit toute la journée d’hier. C’est la raison pour laquelle il n’y a pas eu de « Petite Explication du Jour ».

Reprenons-en le cours …

Les vertus d’un objectif grand angle.

Souvent mal aimé des photographes débutants, les objectifs « grand-angle » (longueur focale inférieure à 50mm (F.F.) présentent les caractéristiques suivantes :

– ouvrent un champs plus large que la vision de l’oeil humain

– Donnent l’impression de rapprocher les Avants-plans et d’éloigner les arrières-plans

– Donner une impression de profondeur de champs plus importante

Mais surtout :

Obligent le photographe à analyser la scène, à bien se placer, à rechercher les meilleurs cadrages. Mais aussi et surtout, invitent le photographe à « entrer » dans l’action. De la sorte, le spectateur se sentira un acteur dans la photo visitée.

Bonnes photos

La petite explication du jour

« Au secours ! Mes photos sont floues ! »

Obtenir une photographie parfaitement nette n’est pas toujours aussi aisé que le débutant pourrait le penser.

Quels sont les types de flous ?

1/. Le plus fréquemment rencontré est un flou de mouvement. Il est la résultante d’une vitesse d’obturation non adaptée à la situation. Soit vous avez utilisé une vitesse trop lente par rapport à l’objectif utilisé, soit par rapport à un sujet mobile.

2/. Ensuite, parlons du flou de mise au point. Il s’agit ici tout simplement d’une mauvaise mise au point (autofocus), soit tout simplement mal faite, ou bloquée sur un sujet qui s’est déplacé ensuite.

3/. La profondeur de champs, bien utilisée, engendrera des effets flous/nets très esthétiques, mais en abuser avec des objectifs très lumineux et mal maîtrisée donnera des photos ne présentant quasi plus de zone nette.

Bonnes photos

La petite explication du Jour

La photo silencieuse !

Diverses situations peuvent vous amener à être (très) discrets.

Par exemple, si vous réalisez des photos dans une église ou autre lieu de culte, lors d’une cérémonie ou encore un concert.

Dans ces conditions, le simple « clic-clac » émis par votre appareil peut vous occasionner des regards mauvais, voire dans le pire des cas, une exclusion des lieux.

Pour éviter toute expérience désagréable, il peut être utile de régler votre appareil en mode silencieux (voir le menu). Certains boîtiers émettront un son plus étouffé, d’autres seront carrément muets.

Bonne photo

La petite explication du jour

Lorsque vous souhaitez réaliser un portrait de qualité, il est nécessaire que la mise au point soit faite sur les yeux précisément.

Cela suppose que vous soyez maître de cette action.

Constatons que la majorité des appareils actuels présentent de multiples réglages de mise au point, et que laisser l’appareil décider de ce réglage peut conduire à vous empêcher de choisir vous-même l’endroit précis qui sera net sur votre photo.

L’idéal ? Débrayez ces automatismes et contentez-vous d’un autofocus « s » sur un seul collimateur, que vous choisirez !

Bonnes photos