La petite explication du jour 

RAW ou DNG ?
On considère le DNG comme étant le RAW universel. Quelques différences distinguent cependant les deux formats (le DNG est produit directement par Samsung, Leica, … On peut également y arriver au départ d’un RAW via un programme tel que lightroom).

Ce format, contrairement au RAW, peut incorporer plusieurs types de contenus, comme le RAW lossy, lossless (sans perte) et même du JPEG. Les métadonnées peuvent être le copyright ou le modèle d’appareil.

– Ses avantages : 

Par rapport à un RAW classique, le DNG est plus compact (juste un peu)

On dispose d’un seul fichier et non de deux (RAW et XMP).
Il ne s’agit pas d’un format propriétaire, et donc, il est lisible par une majorité de logiciel
La version mobile de lightroom l’accepte, même dans le sens tablette vers ordinateur.
Il s’agit d’un format « open source » et donc, même si Adobe disparaît, il sera toujours opérationnel.
 

– Inconvénient :

 Une perte (minime) lors de la conversion RAW vers DNG.

Chacun se fera son opinion : faut-il transformer ses RAW en DNG (via LR)?   Peut être ! Cela rendra notre collection de photos indépendante des caprices des formats propriétaires….
Bonnes photos

Publicités