La Petite Explication du Jour

L’importance du trio « diaphragme-vitesse-sensibilité » est bien connue des photographes.
Très souvent, nous donnons une préférence au diaphragme, et c’est très bien.

Il est cependant tout aussi important de garder un oeil sur la vitesse d’obturation : trop rapide elle figera un mouvement que vous auriez voulu apparent et trop lente elle engendrera un flou inesthétique.

Donc, sans perdre de vue l’objectif que vous vous fixez (telle ou telle profondeur de champs par exemple), n’oubliez pas de bien surveiller votre vitesse. Elle sera fonction également de l’objectif utilisé (n’oubliez pas règle de l’inverse de la vitesse en tenant compte du format de votre appareil).

Evitez de descendre en dessous du 1/125ème (objectif classique type 28-70) et surtout … utilisez un pied lorsque cela est possible.

C’est en effet souvent ici que nous verrons la différence : à main levée une photo sera (à peu près) nette, sur pied, elle sera « piquée ».

Contraignant ? Sans doute ! Mais la perfection est à ce prix !

Bonnes photos

Publicités