La Petite explication du Jour 

Nombreux sont les photographes qui, un jour, caressent l’envie d’installer leur propre studio.

La question récurrente : quel type d’éclairage choisir ?

Aujourd’hui, le choix se pose entre :
des flashes de studio

Un kit d’éclairage type led (continu)

Un ensemble lumineux halogène (continu)

Des lampes équipées de lentilles de Fresnels (continu)

Des lampes type « lumière du jour » (continu)

Un bidouillages avec des flashes « cobra »
Disons le tout net, la dernière solution n’est pas à conseiller, sauf si vous possédez déjà plusieurs flashes « cobra ». Un studio correct de ce type engendrera un coût élevé si vous partez de rien.
Le plus classique et universel reste le kit de flashes de studio, qu’on pourra trouver pour toutes les bourses, et il est inutile de viser le haut de gamme, qui ne vous apportera rien de plus, sinon un trou dans votre portefeuille. Ceci sauf si vous voulez photographier des groupes de personnes ou de très gros objets (voitures, …)
L’éclairage « Fresnel » est génial, mais signera des images plus « vintages ». Si c’est votre trip, foncez ! C’est génial mais restrictif.
Les lampes lumière du jour demande une certaine habitude, les sujets paraissant blafards sous ce type d’éclairage.
Les halogènes peuvent être intéressants, mais produisent une lumière chaude et permettent peu d’équipements.
Les Led peuvent être sympas, mais peu d’accessoires disponibles.
En conclusion : le kit flashes semble le plus universel et reste abordable (si vous visez une entrée de gamme.
Dans le cas de flashes, n’oubliez pas le coût du flashmètre.
Bonnes photos

Publicités