La petite explication du jour 

Les effets d’un objectif « grand-angle ».
On appelle « grand-angle », toute optique dont la distance focale est inférieure à 50mm. Plus la valeur est petite et plus l’angle de champs sera élevée (réf. format F.F.).
L’effet le plus flagrant de ce type d’objectif est d’augmenter le champs couvert, très utile lorsque le photographe ne dispose pas de recul.  
Ainsi, un 24mm couvrira un champs plus large qu’un 35mm.
Un effet moins connu de ces objectif est de donner l’impression de rapprocher les premiers plans et d’éloigner les arrières plans. De ce fait, cette optique ne convient pas pour la réalisation de portraits : le nez de votre sujet s’en trouve rapproché et ses oreilles éloignées, provoquant une déformation du visage photographié.
Il donne également l’impression d’augmenter la profondeur de champs.
Ne pas négliger également les effets de déformations lorsque vous photographiez des bâtiments à courte distance : les verticales risquent de ne plus l’être.
Enfin, sa courte distance focale permet de travailler à des vitesses plus lentes qu’un téléobjectif.
Bonnes photos

Publicités