La petite explication du jour

Les deux articles précédents faisait la part belle aux chiffres : diaphragme, vitesse, sensibilité. Que de technique ! Pas très « sexi » !

Il est cependant nécessaire de maîtriser tout cela pour … mieux les oublier ensuite !

En effet, ces chiffres, une fois bien intégrés, nous permettent d’écrire avec la lumière, tout comme les lettres, la grammaire, la syntaxe, nous permettent de coucher nos idées sur le papier. Nous pourrions nous qualifier « d’écrivains de la lumière ».

Lorsque nous sommes à l’aise avec ces chiffres, nous pouvons nous consacrer au cadrage, à la composition (non, non, ce n’est pas la même chose !), à la lumière. Et c’est tout naturellement que la qualité de nos photographies pourra atteindre des sommets !

Dès lors, un conseil : ne sautez pas les étapes ! Apprenez à exprimer vos sentiments en images ! Vous serez heureux de constater la réaction de vos spectateurs !

Bonnes photos