La petite explication du jour

La PEDJ d’hier portait sur l’obturateur de nos appareil.

En toute logique, ce matin, c’est du diaphragme que nous allons parler.

Le diaphragme est un jeu de lamelles qui, glissant les unes sur les autres, vont définir une ouverture plus ou moins grande qui laissera passer la lumière.

Donc, tout comme l’obturateur, cet élément va doser la quantité de lumière qui viendra impressionner (insoler) notre capteur.

En sus, il permettra de jouer sur la profondeur de champs (zone de netteté) et sera donc un élément essentiel dans la création de nos photos.

A noter, le diaphragme s’exprime de la façon suivante : … f:1,4 – f:2 – f:2,8 – f: 4 – f:5,6 – f:8 – f:11 – f:16 – f:22 … Plus le chiffre est petit et plus l’ouverture est grande. Il existe une valeur 2 entre ces chiffres (à f:2 il passe deux fois plus de lumière qu’à f:2,8 etc …)

Attention : nos appareils affichent le plus souvent des valeurs de 1/3 de diaph !

Bonnes photos

Publicités