La petite explication du jour

Apprendre à écrire …. Avec la lumière !

La richesse des automatismes équipant nos appareils photos a tendance à créer de la paresse chez les nouveaux photographes.

En effet, bon nombre d’entre nous négligent de se former. Dès lors, les notions de profondeur de champs, de flous maîtrisés, de gestion de la lumière ou encore de la mise au point, ne sont plus du tout domptées par le preneur d’images.

Et pourtant …

Quelle que soit la sophistication de l’automatisme, celui-ci ne remplacera jamais l’oeil et la compétence du photographe.

Quelques exemples ?

– En matière de profondeur de champs, le photographe sait ce qu’il photographie : une petite fleur ou un portrait ? La pdc ne sera pas pareille dans ces deux situations.

– En matière de flou de mouvement : l’objet est-il un vélo en déplacement ou une voiture de course ?

– En matière de mise au point : vous seul connaissez l’endroit que vous voulez net.

Bref, vous aurez compris que la meilleure manière de restituer au mieux vos créations, votre imagination, c’est de maîtriser votre matériel.

Alors, exit les mode « tout auto ».

Bonnes photos

Publicités