La petite explication du jour

Le traitement de nos images.

Quel que soit le programme que vous avez choisi, il comportera au minimum des réglages de balance des blancs, saturation, contraste et netteté.

Passons-les en revue :

– balance des blancs : il s’agit d’adapter les couleurs par rapport à la lumière qui illuminait la scène. En format RAW, vous n’aurez aucune difficulté à régler ce paramètre. En revanche, ce sera plus délicat en JPEG

– Saturation : les programmes sérieux comporteront deux réglages : vibrance et saturation. La première est plus douce et plus facile à utiliser. La seconde versera rapidement dans le « trop » et doit être utilisée avec parcimonie.

– Contraste : il s’agit de régler les écarts entre les blancs et les noirs. Attention de ne pas créer une image soit trop dure, soit trop douce. Aidez-vous de l’histogramme.

– Netteté : la netteté d’une image s’obtient lors de la prise de vue. Il est cependant possible de « doper » un peu cette dernière au besoin. Le programme agira sur les valeurs de micro contrastes et donnera l’impression d’augmenter la netteté. Un peu comme nous utilisions du papier brillant en photo argentique (c’est d’ailleurs toujours valable). A retenir : une photo floue le restera !

Bonnes photos

Publicités