La petite explication du jour

Nous parlions hier de la stabilité apportée à nos boîtiers par un trépied lors de prises de vue en vitesse lente.

Continuons dans cette voie en précisant les vitesses limites à ne pas dépasser (avec un sujet fixe et à main levée).

Cette vitesse limite dépend aussi de l’objectif utilisé. Rappelons nous en effet qu’il est nécessaire de ne pas descendre au-dessous de l’inverse de la valeur focale de l’optique utilisée.

Quelques exemples :

– avec un 50mm, ne pas descendre au-dessous de 1/50ème sec.

– Avec un 100mm, ne pas descendre au-dessous de 1/100ème sec.

– Avec un 300mm, ne pas descendre au-dessous de 1/300ème de sec.

Ceci, sans tenir compte de la présence éventuelle d’un stabilisateur.

Ces valeurs sont données pour un F.F. Lors de l’utilisation d’un autre format, il est nécessaire d’appliquer le coefficient requis : pour un APS-C, multiplier par 1,5

Bonnes photos

Publicités