La petite explication du jour

La profondeur de champs : tout ou rien ?

Si vous travaillez avec un objectif lumineux (ce que je vous souhaite), vous pourrez obtenir une très faible zone de netteté si vous l’utilisez à pleine ouverture et à proximité de votre sujet.

Si vous souhaitez étendre quelque peu cette zone de netteté, il vous suffit de fermer le diaphragme d’un cran ou deux.

Vous pourrez utiliser le testeur de profondeur de champs de votre appareil (si il en est équipé) pour visualiser la zone de netteté réelle en fonction du diaphragme choisi. Cette fonction est particulièrement utile, mais demande un peu d’habitude à l’utilisateur pour qu’il soit capable de l’utiliser avec efficacité.

A défaut, vous devrez travailler de manière empirique.

Notons que les appareils équipés d’un viseur électronique vous permettront de visualiser cette profondeur de champs dans le viseur.

Bonnes photos

Publicités