La petite explication du jour

Enregistrer le mouvement « coulé » de l’eau, les « va-et-vient » d’une marée peut donner naissance à des images de qualité dont vous serez fiers.

Cette technique n’est pas très compliquée : il suffit de travailler à une vitesse suffisamment lente pour obtenir le flou de mouvement.

La difficulté est de pouvoir justement obtenir cette vitesse adaptée à l’effet désiré et, en pleine journée. Ce n’est pas toujours évident.

Il sera nécessaire d’utiliser une faible sensibilité, de fermer le diaphragme au maximum et … d’utiliser un filtre gris neutre « ND ».

Naturellement, vous placerez votre appareil sur un trépied solide, utiliserez un déclencheur extérieur et prendrez soin d’occulter l’oeilleton de visée (si vous en avez la possibilité, vous relèverez le miroir de votre reflex également).

Bonnes photos.