La petite explication du jour

Ravi de vous retrouver après cette trêve hivernale.

J’ai eu l’occasion de réaliser quelques photographies en pause lente durant ces quelques jours. Rappelons-en le principe :

Le but est de figer l’environnement mais également d’enregistrer le mouvement des personnes qui se déplacent dans le cadre.

Dès lors, il est nécessaire de travailler à des vitesses très lentes, de l’ordre de la demi seconde, voire encore plus lentes. Un trépied est donc nécessaire.

Nous réglerons l’appareil sur une sensibilité faible (100 ISO) et fermerons le diaphragme au maximum pour augmenter le temps d’obturation. Si celui-ci n’est toujours pas suffisamment long, nous opterons pour l’utilisation de filtres gris neutres (ND) d’une densité suffisante.

Le reste est une question de savoir-faire et de composition.

Bonnes photos.

Publicités