La petite explication du jour

L’Art d’utiliser correctement Lightroom !

De (trop) nombreux utilisateurs négligent en tout ou partiellement d’utiliser correctement le module « bibliothèque », préférant continuer à utiliser un autre système de classement.

Cette façon de voir est assez incongrue et prive le photographe de tous les bénéfices de gestion de ses images, tout autant qu’il prépare très mal le traitement futur de ses photos dans le module «développement ».

Prenons un exemple : J’ai une série de photographies sur un thème précis. Toutefois, elles ont été prises à différents moments et donc, sous des lumières différentes. Il y a de plus des cadrages verticaux et horizontaux.

Outre l’insertion de mots-clés judicieux, si le photographe classe en dossiers et sous-dossiers (ou collections) ses images par types d’éclairage, cadrages verticaux et horizontaux, il pourra par la suite effectuer ses réglages et corrections par lots et donc, rapidement :

Il réglera l’exposition et la colorimétrie sur la première photo et traitera ensuite les autres images de la série par lot.

Si il découvre des tâches de poussières (capteur), il pourra les corriger sur la première photo et traitera également les autres d’un trait, en vertical et en horizontal.

Ce ne sont ici que des exemples, et de nombreuses actions seront réalisables rapidement … si le module « bibliothèque » est bien employé.

Naturellement, il sera parfois utile de peaufiner les réglages sur telle ou telle photo, mais au final, que de temps gagné, … à qualité identique. Il suffit juste d’un peu d’apprentissage.

A vous de jouer !

Bonnes photos

Publicités