La petite explication du jour

Pour ce post, je voudrais revenir aux fondements de l’acte photographique : les paramètres d’exposition. Ceci, pour ne pas oublier les plus débutants d’entre nous !

Le capteur de nos appareil doit recevoir toujours la même quantité de lumière. Ceci, quelles que soient les conditions de luminosité présentes (intérieur, extérieur, soir, midi, …).

Pour gérer ce dosage de lumière, nos appareils sont équipés d’une cellule (mesure) et de deux outils de réglage : l’obturateur et le diaphragme.

L’obturateur va déterminer la durée du passage de la lumière

Le diaphragme va déterminer l’ouverture de ce passage (un trou plus ou moins grand).

Ainsi, nous nous retrouverons avec un couple, par exemple : 1/125ème (durée) à f:5,6 (ouverture).

Une série d’automatismes plus ou moins compliqués se trouve sur nos boîtiers. A nous de les comprendre et de les appliquer (voir notre cours pour débutants)

Cette théorie est assez simple, mais son application sur nos appareils peut s’avérer assez compliquée. En effet, le matériel moderne s’apparente hélas parfois à des usines à gaz …

Vous saurez tout en fréquentant : http://www.atelierdimages.be

Bonnes photos

Publicités